mai 28, 2020

Assurance protection juridique individuelle : que faut-il savoir avant de souscrire ?

No title

Opter pour une assurance protection juridique individuelle n’est pas toujours évident, elle devient toutefois simple et très intéressante avec les bonnes connaissances requises avant de se lancer.

L’assurance de protection juridique est-elle nécessaire ?

Les tribunaux ne sont pas du goût de tout le monde, c’est pour cela que les assureurs ont pris la mesure de prendre en charge cette lourde tâche. Concrètement, une assurance de protection juridique garantit les dépenses engagées lors d’un procès pour vous ou contre vous.

Cette catégorie gagne de l’ampleur actuellement, dut aux frais de justice astronomiques ou encore les honoraires d’avocat. Par ailleurs, y souscrire permet à l’assuré de ne pas s’occuper du litige tout seul. Les compagnies proposent diverses offres, mais généralement elle se classifie en deux, l’assurance protection juridique individuelle à l’endroit des particuliers et l’assurance protection juridique professionnelle destinée aux entreprises. Toutefois avant d’y souscrire, il est utile de savoir ce qu’elle contient.

Accompagnement juridique dans un seul pack

Une procédure devant les juridictions n’est pas une chose à prendre à la légère, notamment les états de frais qu’elle engendre. Que vous soyez en face du juge civil ou pénal voire en cours des médiations, la présence d’un défenseur de vos droits est requise, d’où l’intérêt de souscrire à une assurance protection juridique individuelle.

Les débours de procédure deviennent moindres quand ils sont cotisés au préalable auprès d’une compagnie. L’adhérent n’aura pas à se soucier de la durée des débats ni des arguments à présenter devant la Cour. Alors, oui une souscription s’avère être indispensable pour se parer aux risques encourus, par le portefeuille également.

Par ailleurs, il importe de relever que l’assuré n’est pas tenu d’accepter l’avocat proposé par la compagnie, car il a la possibilité de choisir le sien. Malgré cette préférence de l’adhérent, les frais y afférents seront à la charge de l’assureur, jusqu’à concurrence de la couverture évoquée dans la police.

Conseils et informations gratuits

L’assurance protection juridique individuelle ne s’applique pas qu’au litige mais s’étend pareillement à l’appui. Force est de constater qu’avant d’aller au procès, l’assuré bénéficie de l’assistance des services des compagnies par l’intermédiaire des plateformes téléphoniques. Cette garantie figure parmi les plus importantes dans la mesure où elle joue le rôle de juriste personnel.

Couverture juridique des proches

L’un des avantages de l’assurance protection juridique individuelle: son extension aux membres de la famille. De plus, elle ne s’applique pas qu’aux personnes liées en ligne directe comme les enfants. Elle s’entend aussi à l’époux, au partenaire de pacs ou au concubin. Certaines compagnies proposent même son expansion, à ceux qui partagent le quotidien de l’adhérent.

Application sur tous les domaines

L’assurance protection juridique individuelle ne se cadre pas qu’à une seule branche du droit.Au contraire, elle s’étale sur plusieurs champs d’intervention, selon les termes du contrat. En conséquence, que le litige soit d’ordre civil ou pénal la protection reste effective. L’unique limite c’est le seuil fixé dans les clauses; notamment en termes de montant, mais aussi la nature de cette dernière. En effet, l’assurance protection juridique individuelle ne porte que sur la personne physique.L’assurance protection juridique professionnelle s’étend à divers secteurs tels que la consommation, la distribution ou encore les questions fiscales.

Pluralité d’options

La souscription à une police est souvent assortie d’une protection juridique. En guise d’exemple, les assurances habitations et véhicules. Sauf que ces dernières ne couvrent que la responsabilité civile. En conséquence, l’appui est assez limité. Tandis que l’assurance protection juridique individuelle couvre spécifiquement les litiges. Egalement, les exclusions et le seuil d’intervention sont nettement plus élevés que pour les conventions classiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *