août 8, 2020

Assurance de la carte bancaire : tout savoir au lieu de payer plus

Faire un maximum d’économies avec les produits des banques et des assureurs est primordial. Sans s’en apercevoir, les frais et les primes peuvent vite grimper sans une étude des circonstances. Des moyens existent afin de ne pas débourser plus.

Couverture de la carte bancaire : éviter les doublons

La souscription à une offre procurant une carte bancaire permet de se prévaloir de ses avantages, outre les retraits et les dépôts. Ce moyen de paiement ne limite pas les opérations qui peuvent être accomplies grâce à lui. Dans la majorité des cas, les banques l’assortirent d’autres prestations comme une assurance du porteur. Il importe de connaitre ces types de garanties afin de ne pas dépenser inutilement et adhérer une seconde fois à la même police.

L’assurance décès —invalidité

Cette police permet de prévenir les risques encourus par le porteur de la carte s’il fait l’objet d’un accident au cours d’un déplacement personnel ou professionnel. Si le sinistre a engendré une infirmité ou une incapacité de travail pendant un certain moment l’assurance de la carte bancaire subvient aux contreparties en fournissant un capital au client ou aux membres de sa famille. La valeur de l’indemnisation dépend de la carte ainsi que sa catégorie, il en est de même pour le montant des cotisations prélevées usuellement sur le compte au même titre que les charges.

Ce type d’assurance est retenu par les cartes visa classiques et celles de qualité supérieure comme Visa Premier, de même pour les Master Card.

L’assurance rapatriement et voyage

Le rapatriement couvre le transport et le retour au pays d’origine ou de résidence du titulaire, de son conjoint marié ou pacsé, ainsi que ses enfants et les autres membres de sa famille inscrits dans le contrat. Cette garantie entre souvent en jeux lors d’un voyage à l’étranger où le règlement du séjour a été effectué avec la carte en question. La première avantage de l’assurance de la carte bancaire est la durée de la couverture, puisqu’elle commence dès la souscription jusqu’à la date de péremption.

L’assurance de la carte bancaire n’est cependant disposée que pour les expéditions durant moins de 90 jours. Les systèmes les plus courants comme Visa ou MasterCard mettent en jeux cette assurance, si les requis sont respectés. Le service de rapatriement est définitivement acquis lorsque l’adhérent a une carte Visa Premier ou Gold MasterCard.

L’assurance voyage englobe les aléas comme la perte ou la détérioration des bagages, l’annulation ou le retard d’un vol ainsi que la responsabilité civile hors du territoire. Les conditions pour en bénéficier divergent toutefois selon le réseau d’affiliation et l’établissement bancaire, la base principale est le règlement des divers frais d’hôtel, de billets d’avion ainsi que les locations. Néanmoins, indépendamment de la catégorie de la carte : classique ou haut de gamme, elle protège les voyageurs.

Quant au montant de la compensation, les établissements financiers fixent un plafond déterminé et tributaire de la nature de la carte.

L’assurance protection juridique

Ce type de garantie figure parmi les plus importantes, car elle est requise en cas de litiges qu’ils soient d’ordre personnel ou liés à la responsabilité civile. Cette assurance de la carte bancaire n’est pas systématique à tous les cas, son intégration dans le pack prend en compte la classe du moyen de paiement. Le client ne pourra faire appel à cette assurance de la carte bancaire qu’avant sa date d’expiration.

Ainsi, ce produit des établissements de crédit permet de se préserver des sinistres. Ne privilégiez les adhésions à part que si la situation risque de vous entraîne dans un péril certain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *