mai 28, 2020

Les points à retenir du contrat de prévoyance individuelle

Souscrire à un contrat de prévoyance individuelle n’est pas toujours évident, surtout pour les novices dans le domaine. Les prix peuvent facilement grimper si le souscripteur ne tient pas compte de plusieurs astuces.

Les secrets des contrats de prévoyance : les connaitre pour mieux choisir

La vie est faite de moments de bonheur et de malheur, personne n’est à l’abri des peines telles que la perte d’un proche, une maladie grave ou un accident. Afin de mieux soulager la douleur et se préparer au temps de désarroi, la loi exige la souscription à une protection obligatoire. Force est de constater que cette couverture imposée n’est pas suffisante pour subvenir aux dépenses engendrées par les heures sombres. D’où, la mise en place de la prévoyance, qui peut être unique ou collective, mais pour les besoins personnels c’est le contrat de prévoyance individuel qui s’applique. Malgré l’abondance des organismes et des offres, il vaut mieux tout connaitre sur lesdites conventions pour éviter les regrets.

Définir les besoins avant tout

Comme tout accord, le contrat de prévoyance individuel requiert une bonne connaissance de ses attentes afin de pallier les surprises peu plaisantes. Il est à rappeler que la souscription couvre le décès, l’invalidité permanente, l’incapacité temporaire de travail suite à un accident, une maladie, la retraite, la maternité, ou encore la dépendance. Toutefois, certaines structures proposent également un accompagnement psychologique, un appui lors d’une hospitalisation éventuelle et bien plus . Il vous appartient de délimiter ce qui est nécessaire ou non et ce dont vous auriez besoin, afin de ne pas dépenser en excès.

Éviter les garanties superflues

Avant de signer un quelconque contrat de prévoyance individuelle, il importe de faire une analyse approfondie. Au préalable, passez au peigne fin vos dépenses du présent et du futur, ainsi que la valeur de vos biens. Ceci permettra d’établir le niveau de couverture à mettre en place. Par ailleurs, il importe de vérifier s’il y a doublons ou non, notamment les garanties prises en charge par les autres police d’assurance ou complémentaires, voire  le contrat de prévoyance souscrit par l’entreprise.

Prendre un contrat modulable

Il est clair que les nécessités du jour ne sont pas celles de demain, en effet elles augmentent avec le temps, tout comme la situation de chacun. D’où l’intérêt d’opter pour un contrat de prévoyance individuelle modifiable. Effectivement, un risque pour vous ne le sera peut-être pas pour vos enfants. En outre, il est conseillé de choisir un contrat qui peut être résilié à tout moment, et non un compromis dépourvu des garanties nécessaires.

Repérer les exclusions

Tous les contrats de prévoyance individuelle ne couvrent pas certains évènements ou quelques activités. C’est notamment le cas des sinistres qui ne peuvent être couverts, car limité par la règlementation en vigueur, ou encore résultant de circonstances atypiques,des sports dangereux. Pareillement, l’exclusion peut découler de la gravité des conséquences, qui ont conduit au sinistre.

D’autre part, cette exception peut s’étendre sur les zones frontalières. Indubitablement, certains contrats de prévoyance individuelle iront jusqu’à couvrir les résidents des territoires d’outre-mer, tandis que d’autres ne seront opposables qu’aux personnes domiciliées à la Métropole.

Porter une attention sur le délai de carence

Il est à souligner que comme toute police, le contrat de prévoyance individuelle reste soumis à la période d’attente. La clause y afférente stipule en général, que l’assuré ne pourra bénéficier d’une quelconque indemnité pendant ce délai. Habituellement, il est fixé à 2 mois, toutefois il peut être prorogé au-delà pour certaines maladies comme les psychoses. Il importe de vérifier la durée proposée par la compagnie, car brève ou longue, elle a un impact conséquent sur la vie de la personne concernée. Certaines entités offrent des délais plus courts, alors dans d’autres cas l’adhérent a la possibilité de négocier .

Mettre le point sur les tarifs

La valeur des primes n’est pas une chose à prendre à la légère pour le contrat de prévoyance individuelle. De toute évidence, elle peut atteindre une somme astronomique, selon les circonstances. Le tarif varie, en fonction de l’âge, le sexe et les garanties incluses. Généralement, le prix avoisinne les environs de 5 euros par mois et par couverture souscrite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *